PROCESSWORK EN FRANCE

rétablit et annonce son programme !

 

NOUVEAUX! TEMOIGNAGES YOUTUBE

DE PROCESSWORKEURS

https://www.youtube.com/playlist?list=PLCy8LZinT2UlnWp-IGYBGgi1-In8nkTLa

 

ProcessWork Opportunités de l'Ecole Française (EFPW) en distanciel

Tél +33777444330 pour confirmer, plus horaires

 

Cinq accès au ProcessWork sont proposés ici:

plusieurs de ces éléments peuvent se combiner

1) L’accompagnement en binôme avec Maurice: un ensemble de 3 sessions (ou plus) en virtuel, orientées « initiation au ProcessWork/Innerwork/Conflits" (Possibilité de Supervision) Disponible aussi en langue anglaise. +33777444330

2) Executive Coaching: en binôme avec Maurice Brasher (parcours long, maîtrise de l'ensemble des aspects essentiels du Process Work). Durée précise à définir en fonction des compétences existantes, et de l'expérience et situation de l'inscrit/e. Peut se combiner avec (3).

3) Groupes en distanciel et bientôt en présentiel, fonctionnant dans l'esprit "Conflits et Communauté" et qualifiants pour la certification EFPW de Facilitateur  (inscriptions en cours automatiquement prolongées).  

4) Parcours Fodelec (Maurice Brasher et Pierre Vuarin), dix sessions, durée un an, formation délocalisée, exclusivement accessible à distance, inscription ouverte en permanence  +33777444330   

5) L’enseignement du Processwork sous l'égide de l'Ecole est également assuré par Sophie de Bryas et Denis Morin . (+33 610906979)   

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Inscriptions +33 777444330  mauriceprocess@gmail.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Thèmes du ProcessWork

THEMES EFPW proposés dans le parcours "Conflits & Communauté"

-Le Champ inclusif du ProcessWork;

Exploration de l’importance donnée aux Conflits comme moyen d’Emergence. Structure et Phases d’un Conflit

-Le Terrorisme, ses méthodes et ses buts.Terrorisme d’Etat, Terrorisme international,

terrorisme social.

-Rêves (“Dreaming/ Dreaming Up” )

Integration du passé ou annonciateur du futur? Rêves et influences corporelles

-Rang et Privilège

Le rang nous rend insensible à la souffrance des autres. Les privilèges découlent de notre rang, qu’il soit mérité (travaillé) ou non. Attention à son utilisation inconsciente.

-L’Apprentissage du Monde Quantique

Son influence, ses metaphores (intrication, tunnelling, nonlocalité, “flickering signals”)

-Timespirits (influences invisibles): les conflits qui ne sont pas causées (que) par les gens &l’Universalité des Polarités

-Mainstream/minorités/marginalisation/diversité: les sources de l”Exclusion. Regard

critique sur la démocratie (“représentative” et “profonde”); le gestion des grands groupes

-Abus1 & 2; Différence fondamentale entre les abus commis de façon occulte, et les

abus où la population est complice. Influences de la permission culturelle/historique, accompagnement des personnes abusées

-Facilitation: l’art de cuisiner les conflits et de soutenir le processus d’Emergence.

Rôle à la fois superflu et nécessaire

-Démocratie Profonde (“Deep Democracy”)? Les bénéfices du WorldWork

Vers un monde meilleure, dix mesures.

-Tout autre thème proposé en fonction d’événements externes ou internes

       

DETAILS FORMATIONS

Une Formation Délocalisée (Fodelec) pour Francophones EN COURS

                             

« Les Conflits comme Opportunité de Changement": le changement par la conflictualité!

est proposée par L’Ecole Française de ProcessWork (EFPW) et l’Université Internationale Terre Citoyenne (UITC)

 

Pourquoi suivre cette Formation ?

Comment faire face aux situations tendues et conflictuelles ? Comment conduire un projet dans des situations complexes et difficiles ?

Nos vies personnelles, sociales et professionnelles, sont chargées de situations complexes et potentiellement conflictuelles. Chacun d’entre nous, chaque jour est confronté à de possibles conflits. Les émotions que nous ressentons sont alors empreintes d’énergies qui sont les forces de la vie. Mais elles peuvent nous conduire aussi bien à des processus de destruction qu’à des processus de création et de changement. Ceci constitue un énorme enjeu pour chacun.

Dans ces situations personnelles, sociales, professionnelles, il est essentiel  de  pouvoir affronter, apprécier, comprendre, les processus à l’œuvre.  Car ces forces, ces énergies, ces processus sont inévitablement présents dans toute situation de changement, de développement, de créativité, de réorganisation et de résistance – souvent avec l’implication de nombreux acteurs.  La démarche ProcessWork rend visible et audible des mécanismes qui sont à l’œuvre dans tout groupe et à l’intérieur de chacun d’entre nous : le pouvoir, les abus, la vengeance, la guerre, l’amour, le rang et le privilège, l’inclusion et l’exclusion, avec des conflits de style et de culture.

Le ProcessWork que nous proposons permet de  révéler et de travailler au grand jour les mécanismes qui structure tout cela : les « hotspots » (moments d’expression de conflit), « timespirits » et rêves (les influences invisibles), « edges » (limites), rôles et fantômes, avec leur dynamique de base, les polarités. Cette formation « ProcessWork délocalisée » apporte une conscience et une compréhension de ces mécanismes afin d’éviter d’en être les victimes. Par l’approche et la valorisation de la Diversité, il est assuré également une initiation à la Démocratie Profonde.

La Situation Géographique

Notre proposition permet de suivre cette formation où que vous soyez. De nombreuses personnes francophones se trouvent éloignées par la  distance des lieux de formation en présentiel  ProcessWork. Celles-ci se déroulent actuellement essentiellement en France, à  Paris et en Normandie. De plus, les déplacements,  lorsqu’ils sont possibles, peuvent occuper beaucoup du temps de chacun. Certaines personnes intéressées par le ProcessWork vivent en France, mais d’autres habitent des pays francophones en Europe, en Afrique en Amérique du Nord et aussi dans des pays hispanophones, lusophones, anglophones.

 

Organisation de la Formation délocalisée ProcessWork

L’Ecole Française du Process Work (EFPW) et l'Université Internationale Terre Citoyenne (UITC) proposent une « Formation Délocalisée  Process Work / Démocratie Profonde » (FODELOC/Process Work) qui se déroulera sur la période septembre 2020- juin 2021.

Elle est construite  pédagogiquement à travers une série d'ateliers qui aborderont les différents grands thèmes et s’appuieront sur les cas de conflits apportés par les  participants. Ces ateliers prendront la  forme de processus, de cours didactiques et d’exercices pratiques lors de sessions de deux ou trois heures. (Les participants auront également accès à des présentations par vidéo et par écrit qu'ils pourront ou devront visionner et travailler entre les séances.)

Cette partie principale de la formation sera donc complétée, entre les sessions, par un travail à réaliser personnellement ou avec l’appui de petits groupes de participants en intervision toujours  en distanciel.  Nous prévoyons, en plus, de réaliser des temps de supervision liés au suivi des travaux ou pratiques personnels.

Facultatif : il sera proposé, en dehors de ce contrat de formation, une possible participation en présentiel à différentes sessions pratiques de formation ProcessWork/Démocratie profonde en France, ou à l'étranger.

 

Durée, Contenu et Conditions de la Formation

Chaque mois aura lieu un atelier de deux heures et un de trois heures sur un même thème.

De septembre 2020 à juin 2021, pendant 10 mois seront explorés différents thèmes : pouvoir, abus, vengeance, guerre, rang et privilège, inclusion et exclusion, conflits de style et de culture, hotspots, timespirits, « edges » (limites), rôles et fantômes, , rêves, polarités.. La programmation des dates sera disponible après un premier contact.                                        

La formation pourra durer plus de temps pour un individu dans le cas d'un nécessaire  rattrapage de sessions « perdues ».

 

Nombre de participants à la formation :

Nous limitons le groupe à 15 participants. En cas d'un plus grand nombre de candidats, nous pourrons constituer plusieurs groupes de formation.

 

Validation de la Formation Cette formation donnera lieu à un Certificat de Compétences à l'issue de l’année de formation proposée (ou de son équivalent). Ce certificat de ProcessWork/Démocratie Profonde de l'Ecole Française de ProcessWork (EFPW), covalidé par l'Université Internationale Terre Citoyenne (UITC), sera décerné à la suite d'une évaluation de ces mêmes compétences. Dans le cas d'une participation incomplète (nombre insuffisant de sessions) sera remis, toutefois,  pour cette formation un certificat de participation.

Il sera possible pour la personne inscrite à cette formation de devenir Facilitateur diplômé en ProcessWork en suivant des modules complémentaires qui feront partie d’un prolongement de cette formation à distance (2e année), avec une participation éventuelle à des ateliers présentiels.

 

Origines de la Méthode, Perspectives

Cette démarche créée par Arnold Mindell a plus de trente années d'existence et de développement.  Un réseau de formation s'est développé d’abord dans le monde anglo-saxon. Maurice Brasher l'a introduit dans le monde francophone et a développé cette  présence à travers des interventions en entreprise et avec l'organisation de formations présentielles, en petits groupes. (Ecole Française de Process Work).

A l'occasion de la crise liée au corona virus, l'EFPW, en lien avec l’UITC, a développé de manière expérimentale des Open Forums à distance autour de ces pratiques « Process Work ». Une dizaine d'ateliers ont été réalisés. Aujourd'hui, nous sommes persuadés qu'il est possible de profiter à distance de l’essentiel du ProcessWork , grâce aux outils distanciels et internet. Mais ceci nécessitera aussi, de la part des participants, des temps de pratique (à mettre en place) et l’engagement dans un travail personnel, intérieur

Inscription : Détails Pratiques

Candidature

Aucun prérequis de diplôme n’est demandé                                                                 

Un entretien sera réalisé avec chaque candidat/e avant le début de la formation. Une lettre libre est nécessaire dans laquelle la personne candidate expliquera  sa motivation.

Coût de la formation                                                                                                      

Il inclut :

- Dossier et processus d’inscription

- 10 séances de deux heures et 10 séances de trois heures à distance

- Accès aux dossiers de travail à réaliser personnellement ou en groupe

- Accès à des vidéos de formation didactique sur le

  ProcessWork/ Démocratie Profonde.

- Trois temps de supervision à partir de pratiques collectives et personnelles

- Trois temps de suivi individuel à distance.

- Processus d’évaluation et de validation.

 

Coût de la Formation par zone

Zone 1            Europe et Etats-Unis (et pays associés)

                       Entreprises : 2 200 euros

                       Prise en charge personnelle : 1 200 euros

Zone 2            Reste du monde (inclut pays d’Afrique et du Moyen Orient)

                       Professionnels et entreprises: 1 500 euros

                       Prise ne charge personnelle : 800 euros

Paiement

Le coût de la formation pour l’année est payable en une seule fois, avant le début de la formation. Après le premier contact avec nous, c'est le paiement et l'acceptation de l'inscription qui constituent la réservation d’une place dans cette formation.

      

Modalités  d’ Inscription 

L’inscription se fait par email à partir du mois de juin                                                           

Premiers contacts nécessaires à partir du mois de juillet

Dépôt de la lettre de motivation avant la fin septembre

      

Contacts pour l‘inscription

EFPW           Maurice Brasher mauriceprocess@gmail.com +33777444330

UITC              Pierre Vuarin pierre.vuarin@gmail.com +33609924216

 

3. Formation EFPW

PROCHAINES DATES  2021

à annoncer

Toutes les dates proposées éventuellement seront des Présentiels Paris, 1J

Chaque présentiel génère des sessions distanciels à fixer avec les participants

(à confirmer auprès de Maurice +33777444330)

Modifications Tél +33777444330 pour horaires

Chaque journée/module constitue un événement complet et "stand alone" (autonome). Néanmoins il fait partie de l'ensemble de modules permettant une formation, voire une maîtrise des éléments pratiques du ProcessWork. En tant que tel il inclut plusieurs Processus avec facilitation, debrief/download, exercices, et travail avec/sur soi ("innerwork").Chaque journée/session compte vers la totalité des 20 jours nécessaires pour postuler au Certificat de Facilitateur décerné par EFPW

 

Article: La Contribution du ProcessWork/Worldwork à la Démocratie

 

Il n’y a pas de Démocratie sans Inclusion.

Le prix de la démocratie et de la paix est la vigilance, la conscience de l’existence de tous les éléments (mentaux et physiques) à l’intérieur et à l’extérieur de moi. La  vigilance est nécessaire pour la protection de la diversité ("Sitting in the Fire" de Arnold Mindell, p18) Au niveau humain, cela veut dire que la vraie démocratie est inclusive déjà de toutes les personnes : elle ne marginalise personne, et n’essaie d’éliminer personne. Elle inclut, donc, (sans doute plus difficilement) ennemis et terroristes… Ceci est le cadre, le champ de travail du ProcessWork en ce qui concerne les êtres humains.

De la Démocratie Représentative à la Démocratie Profonde.

Le Worldwork peut nous aider à progresser de la démocratie représentative jusqu’à la démocratie profonde. L’histoire de la démocratie dans le monde dit « occidental » est l’histoire de l’établissement progressif de la démocratie représentationnelle, basé sur « le plus grand bien pour le plus grand nombre » (John Stuart Mill). Mais la démocratie représentationnelle ne représente, dans ses instances officielles, que la majorité, le mainstream. Elle crée une différence de statut, de pouvoir et d’influence qui définit les minorités en même temps qu’elle les exclut, jusqu’à créer une catégorie franchement marginalisée qui ne peut (ou ne veut) même pas voter- et donc qui n’est même pas représentée par les instances officielles, décisionnelles.

La Prochaine Etape de la Démocratie à développer.

La démocratie est « une forme sous-développée du ProcessWork[2] ». Le mot « demokratia » veut dire « pouvoir du peuple » en grec. La démocratie tente d’équilibrer la réalité du pouvoir par l’application de règles. Mais le pouvoir ne se prête pas à être contrôlé ni organisé de cette façon. Le développement de la démocratie exige une prise de conscience « permanente ». Là où le PW travaille, il y a un niveau de conscience qui, lorsqu’il est appliqué permet d’identifier les signaux « cachés ». « Sans la possibilité de remarquer ces signaux cachés, personne ne remarque combien d’individus et de ‘sous-groupes’ sont en train d’être marginalisés ou exclus. » (SITF, voir note 1.)

Ce qu’un Individu peut faire. Il n’y a pas de Démocratie Profonde à l’extérieur sans la même chose à l’intérieur. Il y a donc un volet psychologique en option dans le ProcessWork qui consiste à connaître toutes ses parties, à accepter toutes ses parties, puis à célébrer toutes ses parties. Ceci aboutit évidemment à des changements dans les relations et dans la réalité vécue « à l’extérieur » : donc à des changements dans ce qui est vécu au niveau des nos groupes, nos villes, nos pays.

Démocratie, Pouvoir, et Rang.

La contribution du ProcessWork à la compréhension de la relation entre Démocratie et Pouvoir est le concept du Rang. Une véritable démocratie passe par la conscience du Pouvoir, et donc par la loupe qui rend visible le pouvoir qui s’appelle le rang. Le rang désigne tout ce qui rend un individu particulier et puissant, de ses caractéristiques personnelles qu’il  n’a pas « gagnées » (taille, langue, par exemple), jusqu’aux caractéristiques acquises par l’effort  (ex : l’argent, l’éducation, la situation professionnelle). L’utilisation, consciente ou inconsciente, de son propre rang, avec ses réactions au rang des autres, va faire en sorte que (malgré le fait que certains nous disent « tous égaux ») il y en ait qui sont plus égaux que les autres… « Le rang est une drogue qui nous rend insensibles à la souffrance des autres »AM.

Permettre aux Groupes de Co-exister et Progresser ensemble.

L’outil proposé pour travailler ce qui sont finalement « de grandes questions », au-delà de cette perception accrue de la « réalité de tous les instants », c’est le Processus, qui peut grouper de 4 à 400 personnes (et même plus) en travail simultané, face à un problème identifié ou à identifier, avec facilitation.

Une Carte Vivante de la Démocratie en voie de formation.

Le ProcessWork agit donc à travers le Processus, qui met ensemble un groupe de personnes sans conditions d’entrée, et sans définition précise de mode de participation ; seule condition du ProcessWork la Facilitation. Tout le monde vient avec ses expériences, ses ressentis, ses convictions. Ce que l’on exprime, issu de ses ressentis, va provoquer des réactions, l’accord, le désaccord, la différentiation. Et l’on se déplace : si on est d’accord on se rapproche de la personne concernée, ce qui donne une carte vivante et en mouvement de l’évolution de l’atmosphère et son contenu. Après quelques hotspots nécessaires un consensus peut arriver. Le résultat final est souvent un espace où chaque personne, avec ses opinions et ses convictions, a trouvé sa place en relation avec les autres.

Le fait que l’on facilite cette approche PW/WorldWork a fait gagner ses galons à cette approche dans des situations de conflit mondial extrême ou la mort se dessine comme une issue possible. Mais le ProcessWork apporte aussi une solution à la menace de mort psychologique par « l’étouffement » inconscient des autres : cette solution s’appelle « la Démocratie Profonde »… merci à Arnold Mindell, son concepteur.                       

-Maurice Brasher, mars 2019, Normandie

+++

Quelques clés du ProcessWork sous forme de Présupposés

-Au-delà de la démocratie représentative… la démocratie profonde : la prise en compte  de toutes les opinions même les plus marginales.

 

-La prise en compte de ce qui est : le Processwork permet d’intégrer le quotidien dans la prise de décision

-La dimension personnelle de l’engagement : le Processwork présuppose que s’il n’y a pas d’engagement envers soi il ne peut pas y avoir d’engagement envers le collectif, il engage personnellement

-La dimension du pouvoir et du rang : les relations sociales créées par le pouvoir et le rang, les droits et les devoirs, tout cela est pris en compte par le Processwork

-La dynamique de groupe : le processus permet de travailler sur des sujets avec de très grands groupes (jusque-là un maximum de 400 personnes en France)

 

-La mise en lumière de la vie démocratique : le processus de groupe permet de rendre visible la façon dont l’information circule et construit le champ des décisions potentielles.

 

-L’inclusion : le Processwork prend en compte l’ensemble des personnes

 

-La communauté : la vraie, durable, continue à exister, renforcée, après le passage à      

 travers les conflits. Eviter les conflits affaiblit et parfois détruit la communauté.       

[1] « Sitting in the Fire » d’Arnold Mindell, Lao Tse Press, 1995.

[2] Le ProcessWork met tout avec tout et n’exclut rien. Et pour participer à un Processus il n’y a aucune condition ou niveau requis, aucune règle si ce n’est l’interdiction de porter atteinte à l’intégrité physique de l’autre…

 


« L'expression du conflit peut constituer le premier pas d'une coopération durable »

 

Les gens doivent soutenir un point de vue : c’est nécessairement très humain de se positionner et de défendre son positionnement. Dans certains des cas, la survie même en dépend.

 

Mais ce sont des vecteurs d’information qui sont en conflit, pas nécessairement les gens.

 

Les efforts pour éviter des conflits créent des conflits.

 

La démocratie profonde permet à toutes les positions d’être reconnues (et si cette première condition n’est pas reconnue, le changement paraît souvent impossible). Ceci est le thème de base qui soutient toutes les interventions de Maurice Brasher, et tout particulièrement les Forums.

 

Nous créons le cadre et garantissons les conditions d'une démocratie plus "profonde".